Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > Vendredi 17 avril, les sans-papiers interpellent la CGPME

Vendredi 17 avril, les sans-papiers interpellent la CGPME

mercredi 15 avril 2015, par droits devant

Depuis 20 ans, nous ne cessons d’exiger la régularisation de toutes et tous les sans-papiers, qui vivent et travaillent en France. Les diverses luttes menées ont notamment permis la régularisation de milliers de travailleur(se)s sans papiers salarié(e)s ou intérimaires, avec ou sans fiches de paie (les femmes exerçant des métiers liés à l’aide à la personne par exemple).

Mais le gouvernement maintient dans la clandestinité des centaines de milliers de sans-papiers, à la merci d’une frange peu scrupuleuse du patronat.

Nous, travailleur(se)s sans papiers, dénonçons ces dizaines de milliers de patrons affiliés à la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises (CGPME) qui :

  • nous emploient à plein temps mais ne nous versent que 300 à 400 euros par mois, comme les employeurs des salons de coiffure du quartier de la Gare de l’Est
  • nous déclarent à mi-temps alors que nous en faisons plus (parfois le double)
  • nous paient à la tâche, en liquide
  • nous contraignent au travail dissimulé, ce qui nous interdit toute régularisation

Le 6 mars, le lancement de notre campagne a été un succès, notre rassemblement au Ministère du Travail ayant regroupé environ 500 sans-papiers.

Aujourd’hui, au travers de la CGPME, c’est le gouvernement que nous interpellons : nous demandons la régularisation, avec une carte de dix ans renouvelable de plein droit, de tou(te)s ces travailleur(se)s sans papiers, condition nécessaire pour mettre fin aux situations indignes qu’ils subissent depuis des décennies et à l’augmentation du travail dissimulé.

Les coiffeuses du 57, bd de Strasbourg travaillant sans contrat de travail ni fiches de paie ont obtenu leur régularisation après huit mois de grève. Par leur courage, elles nous montrent la voie.

MANIFESTATION VERS LA CGPME
DÉPART : VENDREDI 17 AVRIL À 14H30
TERMINUS DE LA LIGNE 1 DU MÉTRO :
GRANDE ARCHE DE LA DÉFENSE
SORTIE E (en haut de l’escalier mécanique)

À L’APPEL DE L’UNION NATIONALE DES SANS-PAPIERS
ET DES ORGANISATIONS DE LA CAMPAGNE
« STOP AU RACKET SUR LES TRAVAILLEURS SANS PAPIERS »

DROITS DEVANT !!
Adresse : 47, rue de Dantzig - 75015 PARIS (plan)
Métro : Porte de Versailles (ligne 12) ou Porte de Vanves (ligne 13)
Tramway : Georges Brassens (ligne 3a)
Tél/Fax : 01 42 50 79 92
E-mail : administrateur@droitsdevant.org