Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > Les sans-papiers reçus par le Parti Socialiste : bilan et vidéo

Les sans-papiers reçus par le Parti Socialiste : bilan et vidéo

dimanche 18 mars 2012, par droits devant

Mercredi 14 mars, quatre membres du Parti Socialiste (dont Mireille Le Corre, responsable du pôle Immigration-Intégration dans l’équipe de campagne de François Hollande) ont reçu une délégation de dix personnes, composée de militants du CSP 17e, du CTSP de Vitry, du CSP 75, de Droits devant, de Sud Travail et de l’Union SNUI-SUD Trésor Solidaires. Environ 70 sans-papiers manifestaient devant le siège de campagne.

Après la présentation des objectifs et des actions de la campagne « Stop au racket sur les cotisations des travailleurs sans papiers, stop à l’injustice fiscale », conclue par la demande au candidat Hollande d’intégrer la régularisation globale des travailleurs sans papiers à ses axes de campagne, ses portes-paroles ont répondu qu’ils auront « un autre regard que Sarkozy sur l’immigration », que « le durcissement des lois a créé des sans-papiers », que « la politique actuelle est détestable », qu’« il y aura un changement profond » et qu’« il faut dépassionner le débat car il a été mal engagé par la droite ». De bonnes intentions, mais rien de concret.

Face à notre insistance, le PS a maintenu sa position : « Pas de régularisation globale, mais il y aura des régularisations, avec un traitement uniforme et des critères objectifs ». Il ne nous a pas été possible d’obtenir plus de précisions, le PS les renvoyant à « une concertation avec les partenaires sociaux après les élections ». Ils nous ont néanmoins lâché qu’on ne pouvait pas « considérer un sans-papiers présent en France depuis un mois de la même façon qu’un sans-papiers présent depuis 5 ans ».

Quand la délégation leur a demandé s’ils ratifieraient la convention 143 de l’OIT sur les droits des travailleurs migrants, ils ont répondu que cela ne pouvait se faire « qu’au niveau de l’Europe ».

Si nous pouvons considérer avoir marqué des points en ayant martelé les raisons pour lesquelles ils devaient annoncer et pratiquer une régularisation globale s’ils étaient élus, et en leur promettant d’être toujours mobilisés dès le lendemain du deuxième tour, il nous faut maintenir la pression sur eux car ils ne nous ont donné aucune certitude.

LA LUTTE CONTINUE ET NOUS NE NOUS ARRÊTERONS PAS AVANT LA RÉGULARISATION GLOBALE DE TOUTES ET TOUS LES SANS-PAPIERS !

DROITS DEVANT !!
Adresse : 47, rue de Dantzig - 75015 PARIS (plan)
Métro : Porte de Versailles (ligne 12) ou Porte de Vanves (ligne 13)
Tramway : Georges Brassens (ligne 3a)
Tél/Fax : 01 42 50 79 92
E-mail : administrateur@droitsdevant.org

Portfolio