Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > Après l’occupation de la direction des Finances, les sans-papiers reçus par (...)

Après l’occupation de la direction des Finances, les sans-papiers reçus par Mme Pécresse le 18 juillet

samedi 9 juillet 2011, par droits devant

(Texte également disponible sous la forme d’un tract A4)

Ce mercredi 6 juillet, une centaine de travailleurs et travailleuses sans papiers de Droits devant !!, du CSP 17e Saint Just et du CTSP de Vitry, accompagnés de leurs soutiens (Union SNUI-SUD Trésor Solidaires, SUD Travail), ont occupé pacifiquement le siège de la direction parisienne des Finances Publiques, rue Réaumur. 1000 tracts ont été distribués devant et dans le bâtiment.

Cette action fait suite aux permanences fiscales organisées les 25 et 26 mai pour aider les travailleurs sans papiers à remplir leur déclaration de revenus, et à la manifestation du 30 mai devant Bercy, où une délégation a été reçue par la chef du service de la fiscalité.

ON BOSSE ICI, ON VIT ICI,
ON PAIE NOS IMPOTS ICI, ON RESTE ICI !

Cette année, nombre de sans-papiers ont reçu une déclaration pré remplie avec leur nom et leur adresse ! Le ministre du Budget et des Comptes Publics, ainsi que la direction générale des Finances publiques reconnaissent donc les travailleurs sans papiers en acceptant leurs déclarations et leurs Impôts, mais le gouvernement refuse toujours de les régulariser.

Nous dénonçons cette hypocrisie car une grande partie des travailleurs sans papiers déclarent leurs revenus, gagnés « au noir » ou avec un contrat de travail en bonne et due forme !

Le but de cette action était donc d’obtenir une audience auprès de Mme PECRESSE, nouvellement nommée ministre du Budget et des Comptes Publics à la place de M. BAROIN, afin :

  • qu’elle soit rapidement mise au courant des injustices fiscales, économiques et sociales que subissent les travailleurs sans papiers et qu’elle les corrige,
  • qu’elle sache que les travailleurs sans papiers, en déclarant leurs revenus et en payant impôts et taxes, remplissent un devoir citoyen et qu’ils exigent en retour que leur participation soit reconnue par un titre de séjour,
  • qu’elle réponde à la question suivante : comment pouvez-vous accepter que le gouvernement dont vous êtes membre favorise le travail au noir, donc la fraude fiscale et sociale, en ne régularisant pas les travailleurs sans papiers qui participent activement à l’économie dans le bâtiment, la restauration, l’intérim et l’aide à la personne notamment ?
  • qu’elle intervienne au sein du gouvernement en faveur de la régularisation des sans- papiers.

Mme PECRESSE, alors qu’elle était au Sénat, a été informée de notre demande d’audience et a rapidement mandaté son cabinet pour qu’une délégation de la campagne « Non au racket sur les cotisations sociales des travailleurs sans papiers, non à l’injustice fiscale » soit reçue dans les prochains jours.

Son attitude tranche avec celle de M. BAROIN qui a toujours ignoré nos demandes.

Après 3 heures d’occupation, les travailleurs sans papiers et leurs soutiens ont quitté les lieux. L’audience au cabinet de V. PECRESSE aura lieu lundi 18 juillet à 11h.

SIGNATAIRES
A.S.I.A.D. - Association des Militants pour l’Intégration Totale des Immigrés (AMITI) - Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM) - Association des Marocains en France (AMF) - Association des Travailleurs Maghrébins en France (ATMF) - Association des Tunisiens en France (ATF) - Association Malienne des Expulsés (AME) - ATTAC France - Autremonde - CAPJPO - CGT Caisse des Dépôts - Collectif CGT sans-papiers Cannes - Collectif d’Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM) - Confédération Paysanne - Convergence des Causes - Coordination 75 des sans-papiers - Coordination 93 pour la lutte des sans-papiers - Coordination Femmes Egalité - COPAF - CSP 17e Saint Just - CSP Montreuil - CTSP Vitry - D.A.L. - Droits devant !! - Fédération des Associations de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés (FASTI) - Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) - Gauche Alternative - GISTI - Les Alternatifs - Les Verts - M.R.A.P. - Marches européennes contre le chômage - Mouvement des Quartiers pour la Justice Sociale (MQJS) - Nouveau Parti Anti-capitaliste (NPA) - Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) - Parti Communiste Français - R.E.S.F. - RESOCI - SNU TEF-FSU - Stop Précarité - SURVIE - Union Syndicale SOLIDAIRES (SUD Travail, Solidaires Finances publiques, Solidaires SUD Emploi)

Le dessinateur de presse Brouck a raconté cette occupation sous la forme d’un reportage en images (cliquer ici pour agrandir).

Portfolio

Documents joints