Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > Appel au Boycott-Désinvestissement-Sanctions contre l’Etat d’Israël : (...)

Appel au Boycott-Désinvestissement-Sanctions contre l’Etat d’Israël : rassemblement au Ministère de la Justice mardi 30 mars

samedi 27 mars 2010, par droits devant

Face à l’intolérable immunité dont bénéficie l’Etat d’Israël malgré ses crimes de guerre et contre l’humanité répétés à l’encontre du peuple palestinien,

Face à l’apartheid et à la colonisation toujours plus impitoyables que font subir à la Palestine les fascistes notoires que sont NETANYAOU, LIEBERMAN et leurs sbires (imaginons en France un président de la république s’appelant Le Pen et un ministre des affaires étrangères s’appelant Maigret !!)

Face à l’infinie lâcheté de la communauté internationale et des gouvernements arabes (notamment Moubarak) qui collaborent activement avec Israël à la tragédie palestinienne,

NOUS, citoyens en révolte contre cette banalisation du pire, appelons au boycott de l’Etat d’Israël et des firmes complices et exigeons des sanctions exemplaires, et à la hauteur des crimes commis, contre cet Etat hors sol et hors droits et ceux qui le soutiennent.

En ce sens, et en dehors du rassemblement de mardi 30 mars (voir ci-dessous), nous appelons à une mobilisation très forte le 13 AVRIL lors de l’inauguration prévue par le maire de Paris (qui n’en est pas à son coup d’essai concernant son indéfectible soutien au gouvernement israélien) d’une promenade BEN GOURION qui, en 1948, fut le principal acteur de la déportation massive de dizaines de milliers d’enfants, femmes et hommes palestiniens.

SOYONS NOMBREUX CE 30 MARS ET
PREPARONS-NOUS POUR LE 13 AVRIL

Grands Rassemblements le 30 mars :
"Je boycotte l’occupant israélien. Inculpez-moi !"

La meilleure défense face à la volonté de criminaliser les militants qui assistent un peuple en danger, c’est la riposte collective. C’est pourquoi nous serons très nombreux à répondre "présents" à l’appel des signataires du Manifeste Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS), le

MARDI 30 MARS A 18H
(ANGLE RUE DE LA PAIX-PLACE VENDOME)

à l’occasion de la Journée de la Terre.

Près de 2000 personnes (1994 très exactement), ont signé, en l’espace de 3 semaines, un appel à boycotter l’occupant israélien.

Dans la lignée du "Manifeste des 121" qui avaient refusé, en 1960, de partir faire la guerre en Algérie, ou des 343 femmes qui avaient déclaré publiquement avoir avorté en 1970, les signataires du manifeste BDS ont envoyé un message fort à nos dirigeants à la solde de l’Etat israélien.

Un message qui dit : vos mensonges, vos calomnies, votre chantage à l’antisémitisme, vos simulacres de procès, ne nous intimident pas. Contrairement à vous, nous avons une conscience, des principes et du respect pour les droits de l’Homme et le droit international.

Nous en avons assez de votre collaboration avec des criminels de guerre. Puisque vous ne voulez prendre aucune sanction contre le terrorisme d’Etat israélien -bien au contraire !- nous participons de manière citoyenne à la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre l’occupant israélien.

Nous l’avons fait, pour les moins jeunes d’entre nous, quand il s’est agi de boycotter l’Afrique du Sud de l’Apartheid. Nous le faisons quand il s’agit de faire cesser une persécution bien pire du peuple Palestinien.

Ronnie Kasrils, ancien commandant militaire de l’ANC et ministre sud-africain de la sécurité jusqu’en 2008, né de parents juifs, dit que ce qu’il a vu en Palestine (avant les massacres de Gaza), était "infiniment pire que l’apartheid". "Aucun bantoustan, a-t-il écrit, n’a jamais été bombardé par des avions, pulvérisé par des chars". Et l’opération "Plomb durci" a fait dire à une délégation de parlementaires sud-africains qu’elle faisait ressembler l’apartheid de chez eux à "un pique-nique dominical".

Ci-dessous l’appel à un Rassemblement le mardi 30 mars 2010 à 18H. Il concerne la capitale, où se trouve le ministère de la Justice, mais aussi les autres villes, tout autant concernées par le sujet.


Manifeste BDS

Chers signataires du Manifeste BDS,

Nous vous remercions chaleureusement de votre détermination et de votre conscience de la gravité des événements. En moins de trois semaines, nous avons été près de 2000 à dire publiquement, que nous ne nous laissons pas intimider par les menaces liberticides du gouvernement français et de sa ministre de la Justice Madame Michèle Alliot-Marie. En appelant au boycott de l’occupant israélien des territoires palestiniens, nous assumons notre obligation citoyenne d’assistance à peuple en danger. Cette démonstration étant faite qu’il y a de nombreux Justes dans toutes les villes de France et dans tous les milieux professionnels, nous clôturons la liste des signataires, et nous vous appelons à aller à la rencontre de ceux qui donnent des ordres iniques aux juges, encourageant de cette manière la colonisation israélienne.

NOUS APPELONS A UN VASTE RASSEMBLEMENT
DEVANT LE MINISTÈRE DE LA JUSTICE, PLACE VENDÔME,
MARDI 30 MARS A 18H
ANGLE RUE DE LA PAIX-PLACE VENDOME

A l’occasion de la Journée de la Terre, symbole de la résistance du peuple palestinien contre l’occupant israélien, à l’heure où les dirigeants israéliens intensifient la colonisation, se livrent à de graves provocations à Jérusalem, et maintiennent le blocus inhumain de Gaza, nous demanderons à Mme Alliot-Marie de nous mettre en examen, comme elle en a fait la promesse aux dirigeants israéliens.

Nous appelons également à des rassemblements devant les Palais de Justice d’autres villes, le même jour.

BOUMEDIENE-THIERY Alima, Sénatrice (Paris)

KIIL-NIELSEN Nicole, Députée européenne (Rennes)

MGR GAILLOT Jacques, Evêque (Paris)

LANGLOIS Bernard, Journaliste (Paris)

LECOUR-GRANDMAISON Olivier, Historien (Paris)

ROSSI Henri, Militant des Droits de l’Homme (Cannes)

BOURGET Jacques-Marie, Journaliste (Paris)

RENOU Xavier, Responsable associatif (Paris)

PONSIN Jean-Claude, Médecin et ancien X (Paris)

AMARA Jean-Claude, Porte-Parole de Droits Devant !

ZEMOR Olivia, Responsable associative (Paris)

FLAMENT Michel, Coordination de l’Appel de Strasbourg (Strasbourg)

DEPLUS Sylvie, Médecin ophtalmologue (Paris)

JENNAR Raoul Marc, Consultant en relations internationales (Mosset, 66)

KRIVINE Alain, ancien député européen, NPA

BESANCENOT Olivier, porte-parole du NPA

Voir la pétition

DROITS DEVANT !!
Adresse : 47, rue de Dantzig - 75015 PARIS (plan)
Métro : Porte de Versailles (ligne 12) ou Porte de Vanves (ligne 13)
Tramway : Georges Brassens (ligne 3a)
Tél/Fax : 01 42 50 79 92
E-mail : administrateur@droitsdevant.org