Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > Droits devant !! et la suppression du ministère de la honte

Droits devant !! et la suppression du ministère de la honte

dimanche 3 janvier 2010, par droits devant

PRECISION DE DROITS DEVANT !! AUTOUR DE L’APPEL LANCE PAR 20 INTELLECTUELS DEMANDANT LA SUPPRESSION DU MINISTERE DE LA HONTE (HORTEFEUX-BESSON...)

Bien entendu, Droits devant !! souscrit à l’appel lancé pour la suppression du ministère de l’immigration et de l’identité nationale...

Nous y souscrivons d’autant plus que nous avons été les seuls à exiger cette suppression dès la création de ce ministère en mai 2007.

C’est pour cette raison qu’à l’époque, nous avions refusé de signer un appel (signé par 36 organisations) dénonçant, s’indignant, condamnant la création de ce ministère... sans pour autant en exiger la disparition et le déclarer totalement illégitime en refusant tout contact avec lui, sous peine de le cautionner et de l’officialiser.

Las, à l’époque, nous n’avons non seulement pas été suivis dans cette démarche mais, en outre, plusieurs signataires de cet appel ont accepté de dialoguer avec Hortefeux qui s’empressa fort logiquement de médiatiser l’aspect "purement décoratif" de ces rencontres.

Nous le disons clairement, ces compromis sont dangereux, voire pernicieux, en une période d’affaissement culturel, intellectuel, politique où jamais le clivage idéologique "avec l’Ennemi" n’a été aussi nécessaire. C’est en effet à partir du compromis, d’une résistance ventre mou, qu’un pouvoir aussi liberticide que l’actuel peut affirmer ouvertement sa doctrine ancrée dans l’amplification de la répression, des discriminations, de la stigmatisation,de la précarité et des exclusions.

Il s’agit donc maintenant de savoir quelle suite sera donnée à l’appel des 20, en dehors de l’habituel amoncellement de signatures qui, pour nécessaires qu’elles soient, ne sauraient faire chanceler Besson & Cie. La suppression de ce ministère ne peut être un voeu pieux, un a minima revendicatif. Elle exige des actions franches, offensives, coordonnées, qui auront d’autant plus de chances d’atteindre leur objectif que ce gouvernement, malgré ses gesticulations et annonces de façade, est au fond vulnérable.

En ce sens, obtenir "véritablement" la suppression de ce ministère équivaut à déstabiliser l’architecture politique sarkozyenne, tant il en est l’une des principales clés de voûte.

Ne ratons pas l’occasion.

Nous ferons des propositions d’actions dans les jours qui viennent.

DROITS DEVANT !!
Adresse : 47, rue de Dantzig - 75015 PARIS (plan)
Métro : Porte de Versailles (ligne 12) ou Porte de Vanves (ligne 13)
Tramway : Georges Brassens (ligne 3a)
Tél/Fax : 01 42 50 79 92
E-mail : administrateur@droitsdevant.org