Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > Après la libération de Khedher Haddad, la préfecture bloque sur la (...)

Après la libération de Khedher Haddad, la préfecture bloque sur la régularisation

mardi 22 septembre 2009, par droits devant

Le comité de soutien à Khedher Haddad avait compris que la libération anticipée de ce dernier était un signe d’apaisement qui lui était adressé par le préfet de l’Ardèche. Pourtant, force est de constater que le Préfet attise à nouveau les tensions.

En effet, une délégation composée d’élus et de membres du comité de soutien a été reçue lundi 21 septembre 2009 matin par la sous-préfète afin de lui remettre à nouveau le dossier de régularisation de Khedher (déjà déposé le 23 août), dûment constitué.

Alors que la simple délivrance d’une attestation de dépôt du dossier permettait à l’employeur de Khedher la réouverture immédiate de son établissement et à celui-ci la reprise de son travail, la préfecture a renvoyé au 6 octobre le dépôt du dossier. Cette nouvelle volte-face est incohérente et ne peut qu’attiser à nouveau les tensions après plus d’un mois de mobilisation.

Quel est donc l’intérêt du Préfet de l’Ardèche et du Ministre à pratiquer ce jeu pernicieux et à réalimenter la révolte d’un comité de soutien particulièrement choqué par cette nouvelle manoeuvre de dilution ?

Quel est donc l’intérêt de ces deux décisionnaires à maintenir dans l’inquiétude et l’angoisse les trois principaux concernés : Khedher, sa compagne Nathalie et Colette Hillol l’employeur ? Cette dernière a subi de plein fouet lundi matin la brutalité de cette décision préfectorale, étant victime d’un malaise qui a provoqué son hospitalisation.

Maintenant, ça suffit !! Il faut régulariser Khedher Haddad ! Et mettre un terme définitif à ce conflit qui n’a que trop duré. Faute de quoi, et après la formidable mobilisation de ce dimanche 20 septembre 2009 qui a vu 400 personnes participer au débat animé notamment par Monseigneur Gaillot à la salle des fêtes de Saint-Sauveur de Montagut, d’autres actions vont être inévitablement menées.

MARDI 22 SEPTEMBRE - 20h30
Rendez-vous au Conseil Communautaire d’Eyrieux aux Serres
Salle des Fêtes de Saint-Etienne de Serres
Le comité de soutien rencontrera à cette occasion les 10 maires de la communauté de communes pour envisager ensemble de nouvelles actions

DROITS DEVANT !!
Adresse : 47, rue de Dantzig - 75015 PARIS (plan)
Métro : Porte de Versailles (ligne 12) ou Porte de Vanves (ligne 13)
Tramway : Georges Brassens (ligne 3a)
Tél/Fax : 01 42 50 79 92
E-mail : administrateur@droitsdevant.org