Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > Première journée européenne d’action :11 pays, 49 villes mobilisés

Première journée européenne d’action :11 pays, 49 villes mobilisés

samedi 31 janvier 2004

DROITS DEVANT !!

COMMUNIQUE
Paris, 31 janvier 2004

Première journée européenne d’action :
11 pays, 49 villes mobilisés

Pour la liberté de circuler et de s’installer
Contre la répression et l’exploitation des
Sans Papiers, Migrants et Réfugiés

Mobilisation exceptionnelle pour cette première journée européenne d’action coordonnés en soutien aux Sans Papiers, réfugiés et migrants, impliquant 11 pays et 49 villes :
Allemagne (Berlin, Francfort, Munich…), Angleterre (Londres, Oxford, Liverpool,…), Autriche (Vienne), Belgique (Bruxelles), Espagne (Barcelone, Madrid, Malaga), France (Paris, Lille, Toulouse, Marseille, Lyon, Rennes, Grenoble, Calais), Grèce (Athène), Irlande (Galway), Italie (Rom, Turin, Bologne), Portugal (Lisbonne), Suisse (Genève, Fribourg, Lausanne, Berne, Bâle)
Cette mobilisation ponctue deux ans de travail interne pour mettre sur pied, élargie et dans la durée, une convergence européenne de Sans Papiers, réfugiés et migrants pour lutter contre les politiques de répression et d’exploitation menées par les gouvernements et patronats européens.

A Paris, plus d’une centaine de Sans Papiers et leurs soutiens ont occupé pacifiquement l’hémicycle du Conseil Economique et Social (CES), troisième chambre constitutionnelle française, afin de rencontrer les syndicats et associations qui ont consigné le rapport concernant les besoins de l’Europe, dont la France, en matière d’immigration.

Après avoir dialogué avec la CGT, FO, ATD quart monde et le groupe des associations, un rendez-vous a été pris pour une table ronde le 3 mars 2004 entre ceux qui ont voté en faveur du rapport du CES et les associations, collectifs, syndicats et Sans Papiers qui ont mené cette action.
Nous souhaitons que cette table ronde débouche sur la convergence indispensable entre syndicats-ouvriers et organisations de lutte contre les exclusions pour affronter la mise en place orchestrée par les tenants d’un libéralisme barbare d’une globalisation du précariat.

Nous transmettrons dès lundi les diverses formes d’actions entreprises ce jour par les pays mobilisés.

Contact : 06 07 80 99 59 06 60 18 51 91