Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > 12ème jour d’occupation du Poin(g)P par les NOVOX

12ème jour d’occupation du Poin(g)P par les NOVOX

mercredi 7 janvier 2004

La Mairie de Paris doit lever le blocus du bâtiment et ouvrir les négociations

Les NOVOX prennent acte de la premier déclaration officielle de la Mairie de Paris en faveur de l’ouverture d’un espace européen des SANS à Paris.

COMMUNIQUE

Les NOVOX prennent acte de la premier déclaration officielle de la Mairie de Paris en faveur de l’ouverture d’un espace européen des SANS à Paris.

NOVOX espère que cette prise de position, quoique tardive, permettra de mettre fin a une situation de blocus totalement arbitraire qui mobilise quotidiennement près de 40 agents de sécurité de la ville de Paris. Rappelons que cette armada n’est déployée que dans l’unique but d’empêcher la libre circulation d’une demi-douzaine de membres de NOVOX actuellement retranchés involontaires dans un local de 40M2 ( et qui paiera le coût financier de cette démesure sécuritaire ?).

Les NOVOX prennent acte également de la déclaration des élus verts, et dernièrement des élus communistes, légitimant le projet d’un espace européen des SANS à Paris et condamnant les violences exercées par les vigiles d’Usine Ephémère et les agents de sécurité de la ville de Paris à l’encontre des militants NOVOX installés au poin(g) p.

La Mairie de Paris a déclaré, dans son courrier du 06 janvier 2004 adressé à Albert Jacquard et Jacques Gaillot : " dans l’immédiat…,nous n’avons pas de local libre et non concerné par un projet d’équipement public à proposer à NOVOX.

La solution au blocage actuel repose donc bien sur l’ouverture de négociations autour de nos demandes réitérées pour le maintien d’un espace de 40m2 au 190 quai de valmy ( sur les 1600M2 actuellement disponibles).

Cette extension d’occupation de 3 à 4 mois permettrait le développement du projet construit par NOVOX, tout en lui laissant le temps nécessaire pour trouver un lieu pérenne, autonome et autogéré.
Il s’agit maintenant pour la Mairie de Paris de mettre fin a un conflit qui n’a que trop duré et d’apaiser les tensions en donnant à notre demande, par ailleurs mesurée, une réponse qu’elle seule peut apporter.

Les NOVOX ne sauraient tolérer de se retrouver sur le trottoir en une période ou les droits sont attaqués en permanence et ou nos associations, plus que jamais, deviennent l’ultime recours pour des milliers de personnes reléguées à la marge.

En cette période électorale ou se multiplient les prises de position pour combattre le poison des exclusions et de la précarité, il importe de donner les gages concrets d’une volonté politique d’agir et de sortir de l’habituel concert des effets d’annonce.

Dans cette attente nous appelons à un nouveau rassemblement de soutien devant le Poin(g)P à 18h au 190 quai de valmy ,

Contacts :01 43 48 28 33 ;06 07 80 99 59 ; 06 60 18 51 91