Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > SI JOSE BOVE ET RENE RIESEL SONT EMPRISONNES... CONDAMNEZ LES (...)

SI JOSE BOVE ET RENE RIESEL SONT EMPRISONNES... CONDAMNEZ LES AUSSI

jeudi 16 janvier 2003

Paris, le 16 janvier 2003

Ce matin du jeudi 16 janvier, 32 personnalités, artistes, chercheurs et élus (Anémone, L.Wilson, Ph. Torreton, B. Delépine, J.Gaillot, C. Malavoy, N. Mamère, H.Désir, S.George, F. Bavay, R. Guédiguian, J.C.Lefort, C.Blandin, C. Paul...) ont investi une parcelle de colza transgénique à Mairy sur Marne dans la Marne et ont remplacé les plants OGM par du colza conventionnel.

Cette action s’inscrit dans le soutien à J.Bové & R.Riesel, tous deux condamnés lourdement pour une action similaire, ainsi qu’aux 10 de Valence, condamnés également en première instance (appel à Grenoble le 31 janvier 2003) à des peines inacceptables de 3 mois à 6 mois de prison ferme.

Nous refusons la criminalisation accrue de l’action militante,
associative et syndicale, et exigeons que le législatif et l’éxécutif fassent preuve de cohérence en condamnant de la même facon ces 32 personnalités ayant pratiqué la même forme d’action qui a pénalisé d’autres citoyens.

Qu’elles soient le fait du gouvernement Jospin ou du gouvernement Raffarin, ces politiques du tout répressif et du tout sécuritaire contre les pauvres, les "sans" et les précaires ou contre les actions légitimes de militants sont vouées à l’échec, aucune démocratie digne de ce nom ne pouvant fonctionner sur la peur et sur l’oppression.

Vous avez condamné Bové, Riesel et les 10 de Valence...
Condamnez les aussi.

Les associations ATTAC, Droits devant !!, Greanpeace, ainsi que la Confédération Paysanne ont apporté leur soutien logistique à l’action d’aujourd’hui.