Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > Soutien aux demandeurs d’asile et réfugiés lyonnais : manifestation samedi (...)

Soutien aux demandeurs d’asile et réfugiés lyonnais : manifestation samedi 27/07/02 à Lyon

mardi 30 juillet 2002

Nouvelle manifestation des sans-papiers a Lyon : des soutiens francais et
europeen

LYON, 27 juil (AFP) - Une manifestation de soutien aux sans-papiers dans le centre de Lyon, qui a rassemble samedi 250 personnes selon les organisateurs et 150 selon la police, a ete enrichie de la presence de sans-papiers venus d’Europe et de plusieurs villes francaises, a constate un journaliste de
l’AFP.

"Je suis venu ici pour exprimer notre solidarite avec nos camarades de Lyon et de l’Europe entiere", a indique a l’AFP Ataya Mbinly, porte-parole des sans-papiers d’Almeria (sud de l’Espagne).

"Meme si pres de 600.000 sans-papiers ont ete regularises en Espagne en
l’espace de deux ans, 350.000 sont encore dans l’attente et la situation
devient de plus en plus critique", a-t-il encore declare.

"Pour notre part, nous sommes venus soutenir les sans-papiers de Lyon, qui ont ete dernierement expulses du musee de la Resistance de la ville, et dire
aussi que la situation des sans-papiers en France est catastrophique", a
declare le representant des sans-papiers de Drome-Ardeche Abdenour Belala.

Les sans-papiers de Lyon, qui ont ete expulses le 17 juillet du musee de la
resistance, ont successivement campe un mois devant la prefecture du Rhone
l’ete dernier, avant d’occuper des bureaux, un hotel vide, un foyer
desaffecte de la SNCF et, debut juillet 2002 une eglise du centre de Lyon.

A l’appel du Collectif de soutien aux demandeurs d’asile et sans-papiers du
Rhone, les manifestants ont defile samedi dans un esprit bon enfant de
l’Hotel de ville a la prefecture pour demander la regularisation de tous les
sans papiers.

Rejoints selon les organisateurs par des representants de sans-papiers de
Paris, de Strasbourg et d’Italie, les manifestants scandaient "sans-papiers
assassines, sans-papiers expulses" ou bien "sans-papiers sans droits, ecrases
par la loi".

"Je suis heureux de voir que la lutte des sans-papiers a Lyon prenne
maintenant de l’ampleur en s’articulant au niveau europeen", a explique a
l’AFP Abdelkader Mourad, un des porte-parole des sans-papiers de Lyon.

"Une plate-forme des principales revendications du reseau europeen des
sans-papiers a ete elaboree, apres que deux de nos representants se sont
rendus a Strasbourg hier pour rencontrer nos homologues d’Allemagne, de
Belgique, d’Italie et d’Espagne", a-t-il poursuivi.

Depuis dix jours, pres de 2.000 manifestants du reseau anti-mondialiste No
border, venus de plusieurs pays europeens, ont installe un campement aux
portes de Strasbourg afin de defendre "la liberte de circulation et la
solidarite entre les peuples".