Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > 27 février : mobilisations à Paris et en Drôme-Ardèche pour exiger la (...)

27 février : mobilisations à Paris et en Drôme-Ardèche pour exiger la suppression du Ministère de la honte de Besson (vidéo incluse)

lundi 22 février 2010, par droits devant

(Actualisation du 15 mars 2010 : une vidéo montrant la manifestation est visible ici)

Samedi 27 février, dans le cadre de la semaine anti-coloniale réunissant 81 organisations, des milliers de personnes manifesteront à Paris et à Donzère dans la Drôme pour exiger la suppression du Ministère Besson.

Celui-ci, qui incarne sans vergogne ce ministère de la honte, est aussi maire de Donzère dans la Drôme et c’est pourquoi ce samedi 27 février, au « Sud » comme au « Nord », des milliers d’Ardéchois, Drômois et Franciliens « prendront d’assaut », en une convergence citoyenne exemplaire, les deux fiefs ministériel et municipal de l’ineffable Besson.

Clé de voûte de l’architecture gouvernementale de Sarkozy, créé pour stigmatiser autant le sans-papiers que l’immigré, pondre une nouvelle loi contre les demandeurs d’asile, alimenter l’islamophobie par le biais d’un indécent débat sur l’identité nationale, fustiger minarets et burqa pour draguer les voix du FN... Ce ministère, à forts relents vichystes, porteur de la doctrine colonialiste, doit disparaître du paysage de notre « démocratie » déjà passablement anémiée.

Cet acharnement à vouloir encore et toujours plus réprimer, stigmatiser, discriminer, a été de tout temps la marque de gouvernements en perte de légitimité, qui cherchent notamment à reconquérir à tout prix l’électorat le plus infâme.

Cette politique du pire et de courte vue atteindra inévitablement ses limites, l’opinion publique (selon un sondage du 19 février, 45% de citoyens sont favorables à la suppression du ministère de la honte) comprenant progressivement qu’agiter l’habituel chiffon rouge du bouc émissaire n’a qu’un objectif : détourner les regards de ces millions de Français victimes de la faillite sociale du gouvernement en matière de chômage, retraites, éducation, santé, logement...

Nous nous emploierons à ce que ces mobilisations du 27 février s’étendent dans la durée à tout l’hexagone pour obtenir « véritablement » la disparition salutaire de ce ministère et la mise au rencart de son roitelet.

Pour « pallier » cette heureuse disparition et redonner quelques couleurs à la citoyenneté, les mouvements de la semaine anti coloniale ont inauguré mardi 2 février, dans l’immeuble squatté par « Jeudi Noir », le ministère de LA DECOLONISATION ET DE L’EGALITE DES DROITS.

MANIFESTATIONS DU SAMEDI 27 FEVRIER

> PARIS A 15H : DEPART DE LA PLACE DE LA BOURSE
(qui vécut son âge d’or sur le pillage des colonies)
JUSQU’AU MINISTERE DE LA HONTE

> MONTELIMAR (DROME) : DEPART A 10H
> VIVIERS (ARDECHE) : DEPART A 12H30
> CHATEAUNEUF (DROME) : DEPART A 13H30
CONVERGENCE A 15 H 00 A LA MAIRIE DE DONZERE

DROITS DEVANT !!
Adresse : 47, rue de Dantzig - 75015 PARIS (plan)
Métro : Porte de Versailles (ligne 12) ou Porte de Vanves (ligne 13)
Tramway : Georges Brassens (ligne 3a)
Tél/Fax : 01 42 50 79 92
E-mail : administrateur@droitsdevant.org