Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > Municipales 2001, l’occupation de la permanence de D. Vaillant.

Municipales 2001, l’occupation de la permanence de D. Vaillant.

jeudi 1er février 2001

Nous décidons d’aller déranger avec le collectif du 9ème arr, les "angelots" du PS qui oeuvrent pour la campagne des municipales de notre cher Ministre de l’intérieur, Daniel Vaillant...Réception très frileuse mais nous aurons notre rendez-vous au Ministère...

Le communiqué de presse :

Le 9ème Collectif des Sans-Papiers occupe ce jour, Vendredi 19 janvier 2001 à 10H, la permanence de Monsieur Daniel Vaillant (angle Rue Saint Jérôme – Rue Cavé à côté de l’Eglise St Bernard, M° LA CHAPELLE (Ligne 2), Conseiller de Paris, Maire du 18ème Arrondissement, et Ministre de l’Intérieur, en charge des questions de l’immigration.

Cette occupation qui est une initiative propre des Sans-Papiers soutenus par leurs amis (1) vise à amener les autorités publiques de ce pays à entendre la détresse des Sans-Papiers et à mettre fin à leurs souffrances par la régularisation de leur situation.

Nous souhaitons simplement être considérés pour ce que nous sommes, des femmes et des hommes qui souhaitent vivre dans la dignité et la liberté en exerçant tous nos droits et obligations de citoyens en cette période de préparation des élections municipales où tous les citoyens font valoir leurs opinions et font prendre en compte leurs intérêts, nous voulons simplement être traités comme des citoyens à part entière.

Notre régularisation est d’autant plus d’actualité aujourd’hui que divers rapports officiels, nationaux et européens, dont celui récent de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Paris, préconisant la relance de l’immigration de travail pour faire face au déficit de main d’œuvre dans divers secteurs clés de l’économie.

Il est par conséquent paradoxal que, dans le même temps, des milliers de travailleurs présents de longue date sur le territoire, soient privés du droit de travailler légalement.

Cette situation, on le sait, ne fait que favoriser le travail au noir qui nous fait subir l’exploitation éhontée d’employeurs sans scrupules avec la complicité de l’Etat français.

Nous insérer socialement en France, vivre dignement avec nos familles, être en conformité avec les lois et règlements de ce pays, demeurent nos seuls objectifs immédiats.

Ils peuvent être réalisés grâce à la régularisation de notre situation. Les pouvoirs publics en ont les moyens et doivent prendre les dispositions nécessaires pour y arriver – et ce sera justice.

POUR :

- la régularisation des sans-papiers

- la libération des détenus pour défaut de papiers

- la fermeture des centres de rétention

- l’arrêt des expulsions

- l’abrogation des lois PASQUA-DEBRE-CHEVENEMENT

- la liberté l’égalité et la fraternité véritables

P.-S.

(1) DROITS DEVANT !!, ACT UP, FTCR, ATMF, SUD PTT, SUD CULTURE, LES VERTS, RAJEFIR…