Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > Pour une régularisation globale et la suppression du ministère de la honte : (...)

Pour une régularisation globale et la suppression du ministère de la honte : les sans-papiers à l’Elysée samedi 9 janvier

samedi 9 janvier 2010, par droits devant

A l’appel de la CSP 75, des collectifs de sans-papiers occupant l’immeuble du 14, rue Baudelique, Paris 18e, et de collectifs de province et d’Ile de France, une manifestation nationale aura lieu samedi 9 janvier en direction de l’Elysée pour continuer à exiger la régularisation globale de toutes et tous les travailleur(se)s sans-papiers (c’est-à-dire de tous les sans-papiers, puisque TOUS travaillent, qu’ils soient déclarés ou au « noir »), ainsi que la suppression du ministère de la honte de M. Besson.

M. Sarkozy doit enfin comprendre que cette régularisation globale est la seule solution pour mettre un terme à cet état de non droit qui fait de ces centaines de milliers de travailleur(se)s sans-papiers les esclaves du 3e millénaire.

M. Sarkozy doit admettre que malgré ses discours de « fermeté », de répression et de stigmatisation relayés par les Hortefeux-Besson et consorts, qui n’ont d’autre objectif que de vampiriser les voix du FN, il a perdu la bataille de l’opinion publique française, celle-ci, selon un sondage récent, étant favorable à 88% à une régularisation de ces travailleur(se)s sans-papiers, privés de droits, dont plus de 6000 sont aujourd’hui en grève.

M. Sarkozy doit reconnaître l’échec de cette politique du pire, qui s’affirme aujourd’hui par une baisse notable des expulsions de sans-papiers en 2009 (1), conséquence entre autres de relations de plus en plus dégradées avec des pays d’où sont originaires les sans-papiers (2) :

(1) - Ainsi, sur les 29.000 expulsions programmées et claironnées à tous vents au début 2009, le chiffre annoncé fin décembre est de 20 800, qui comprend aussi bien les retours forcés (dont le coût par sans-papiers, payé par les contribuables, s’élève à environ 18 000 euros) que les départs volontaires. Comme en 2008 avec Hortefeux, ce chiffre est grossièrement manipulé, plus de la moitié de ces « expulsions » étant des retours volontaires, notamment de Bulgares et Roumains qui, leur pécule de retour empoché, reviennent sur le territoire français.

(2) - Plusieurs consulats d’Afrique ou du Maghreb rechignent désormais de délivrer à la police française les laissez-passer provoquant l’expulsion de leurs compatriotes sans-papiers. Ces consulats ont été sensibilisés afin qu’ils cessent d’être complices de cette injustice lors de la campagne « Racket sur les cotisations des sans-papiers » lancée en septembre 2008 par Droits devant !! et menée aujourd’hui par 43 organisation.

En outre, dans le cadre de cette campagne, des pays comme le Mali, l’Algérie et dernièrement Haïti refusent de signer les accords bilatéraux d’immigration choisie qui les contraindraient à accentuer la délivrance de ces laissez-passer.

M. Sarkozy, malgré les écrans de fumée racistes et discriminatoires que vous tentez de jeter à l’opinion publique de France (bide de l’identité nationale, minarets, burqa, islamophobie rampante...) pour occulter la faillite de votre politique « sociale », vous ne pourrez retarder sans fin l’évidence de cette régularisation globale, les travailleur(se)s sans-papiers et leurs soutiens, de plus en plus nombreux, étant déterminés à se mobiliser plus que jamais.

M. SARKOZY, MAINTENANT, REGULARISEZ !!

SAMEDI 9 JANVIER
MANIFESTATION NATIONALE DES SANS-PAPIERS VERS L’ELYSEE
DEPART DE LA RUE BAUDELIQUE A 14H

DROITS DEVANT !!
Adresse : 47, rue de Dantzig - 75015 PARIS (plan)
Métro : Porte de Versailles (ligne 12) ou Porte de Vanves (ligne 13)
Tramway : Georges Brassens (ligne 3a)
Tél/Fax : 01 42 50 79 92
E-mail : administrateur@droitsdevant.org