Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > Régularisation et droit au travail pour Khedher Haddad

Régularisation et droit au travail pour Khedher Haddad

mardi 1er décembre 2009, par droits devant

APRES CENT JOURS DE LUTTE, LA VICTOIRE : REGULARISATION ET DROIT AU TRAVAIL POUR KHEDHER HADDAD

Après plus de cent jours de lutte depuis l’arrestation de Khedher Haddad le 20 août, le préfet d’Ardèche vient donc de confirmer la régularisation et le droit au travail pour Khedher à partir du mercredi 9 décembre.

Pour obtenir cette victoire, il aura fallu la formidable mobilisation, jamais démentie, d’un comité de soutien qui a regroupé près de 400 personnes.

Face à l’acharnement du préfet et de M. Besson à vouloir à tout prix, pour l’exemple, expulser Khedher, nombre de citoyens du comité de soutien ont découvert avec stupéfaction et indignation la situation scandaleuse des travailleur(se)s sans-papiers en France, broyés par le double étau de la répression et de la surexploitation.

Plusieurs de ces citoyens ont décidé de prolonger « l’après Khedher » en soutenant la lutte d’autres sans-papiers en Ardèche, victimes eux aussi de cette politique du pire qui consiste à stigmatiser, à harceler, à pourchasser ces travailleur(se)s sans-papiers afin de récupérer l’électorat du front national.

APRES MOHAMED ET KHEDHER : LA MOBILISATION CONTINUE

La lutte exemplaire du comité de soutien a pris de court le préfet et Besson, démontrant qu’une terre de résistance comme celle d’Ardèche n’était pas prête à accepter l’inacceptable et qu’à travers les combats victorieux autour de Mohamed Barkous et Khedher Haddad, c’est une mise en garde déterminée qu’elle adresse au gouvernement et à la préfecture afin qu’ils cessent ces exactions.

A vouloir taper aveuglément trop fort et trop vite, à vouloir jouer la montre par tous les moyens, le préfet et Besson ont au contraire forgé la conscience politique de nombreux citoyens, prêts à poursuivre ce combat en profondeur et dans la durée auprès d’autres sans-papiers.

En Ardèche comme dans toute la France, une seule solution pour mettre un terme à cette situation indigne d’un Etat de droit :

REGULARISATION DE TOUTES ET TOUS LES TRAVAILLEURS SANS-PAPIERS

DROITS DEVANT !!
Adresse : 47, rue de Dantzig - 75015 PARIS (plan)
Métro : Porte de Versailles (ligne 12) ou Porte de Vanves (ligne 13)
Tramway : Georges Brassens (ligne 3a)
Tél/Fax : 01 42 50 79 92
E-mail : administrateur@droitsdevant.org