Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > Après la régularisation, droit au travail pour Khedher Haddad

Après la régularisation, droit au travail pour Khedher Haddad

mercredi 7 octobre 2009, par droits devant

Après avoir gagné la libération et la liberté de circulation de Khedher Haddad, il faut maintenant obtenir son droit au travail.

Ce mardi 6 octobre 2009, Khedher est sorti de la préfecture d’Ardèche avec un récépissé de trois mois ouvrant le processus de sa régularisation. Néanmoins, ce récépissé ne l’autorisant pas à travailler, le préfet d’Ardèche doit mettre immédiatement un terme à ce conflit en lui accordant le droit au travail.

En effet, la délivrance de ce récépissé sans autorisation de travailler a des conséquences directes, mettant en péril la vie d’un commerce local, la situation financière de Khedher et de son foyer et le privant de droits aussi élémentaires que la sécurité sociale ou l’assurance vieillesse, alors que Khedher a régulièrement cotisé aux caisses. Cette situation ne peut qu’encourager le travail au noir. La mobilisation continue donc.

Le comité de soutien, en nouveau signe d’apaisement, a décidé de lever la tente qui était installée à Saint-Sauveur de Montagut depuis le 23 août 2009.

La balle est donc entièrement dans le camp du préfet, qui doit maintenant et rapidement boucler la dernière ligne droite.

Le comité de soutien à Khedher Haddad se joindra à la manifestation internationale et intersyndicale pour le travail décent :

RENDEZ-VOUS MERCREDI 7 OCTOBRE 2009
16H30 DEVANT LA PREFECTURE DE PRIVAS

DROITS DEVANT !!
Adresse : 47, rue de Dantzig - 75015 PARIS (plan)
Métro : Porte de Versailles (ligne 12) ou Porte de Vanves (ligne 13)
Tramway : Georges Brassens (ligne 3a)
Tél/Fax : 01 42 50 79 92
E-mail : administrateur@droitsdevant.org