Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > 1000 DE CACHAN

1000 DE CACHAN

mercredi 27 septembre 2006, par droits devant

Communiqué
18 septembre 06

1000 DE CACHAN
LA PEU GLORIEUSE GIBECIERE DE SARKOZY

La Sarkozy and co persiste dans l’ignominie. Après les violences envers
Balla KEITA, menotté, bâillonné et entravé et le tabassage de Diadié
SYLLA
(certificats médicaux à l’appui), expulsés samedi et dimanche vers le
Mali, laissant derrière eux femmes et nourrissons, c’est aujourd’hui
SOUKOUNA Sylan qui a été « capturé » à côté de l’école où il attendait
son
enfant.
Cet incroyable acharnement montre à quel point Sarkozy ne peut
supporter
l’amplification de la lutte des 1000 de Cachan, qu’il escomptait
résorber
en quelques jours, et son maigre butin de têtes de sans papiers : 11
expulsions (avec celles de Chekhné SISSOKO et Idrissa CISSE
aujourd’hui)
sur plus d’une cinquantaine d’arrestations... La gibecière est
piteusement
remplie pour l’affamé de lauriers.
Ainsi, quatre sans papiers de Cachan ont été libérés ce soir, six
doivent
l’être demain et les huit qui ont été expulsés vers le Mali continuent
leur lutte auprès de l’Association Malienne des Expulsés (A.M.E.) créée
en
janvier 2006 lors du forum social mondial de Bamako.
Plusieurs dizaines de sans papiers, avec les épouses et enfants de
Diadié
Sylla et Balla Keita, ont investi cet après midi le consulat général du
Mali, dénonçant ainsi la collusion entre l’état malien et Sarkozy
concernant la délivrance des laissez-passer qui ont provoqué
l’expulsion
des sans papiers.
A travers cette occupation, ce sont les accords bilatéraux ratifiés
entre
la France et l’Afrique, mettant celle-ci à genoux devant son ex
colonisateur, qui ont été particulièrement dénoncés.
Une campagne dans la durée doit se bâtir pour combattre les
conséquences
inacceptables de ces accords, notamment l’expulsion des sans papiers en
échange de compensations financières, chantage indécent qui prolonge le
fléau de la colonisation.
Les six camarades grévistes de la faim entament demain leur 29ème jour
de
grève de la faim.

DEMAIN, MARDI
LIBERATION DES SANS PAPIERS
RENDEZ-VOUS AU CAMP DE RETENTION DU MESNIL AMELOT
(près de l’aéroport Roissy CDG)
13H00

Contacts : 06.07.80.99.59, 06.15.74.87.82, 06.15.66.48.02