Skip to content

Accueil > ARTICLES > Archives > COMMUNIQUE DE LA CONFEDERATION PAYSANNE

COMMUNIQUE DE LA CONFEDERATION PAYSANNE

vendredi 18 avril 2003

COMMUNIQUE DE LA CONFEDERATION PAYSANNE SUITE AUX EVENEMENTS DE ROISSY

Bagnolet, le 18 avril 2003

Communiqué de presse

Réprimés pour avoir légitimement protesté
contre l’expulsion de " sans-papiers "

A Roissy, jeudi 17 avril après-midi, des passagers d’un avion en partance pour Bamako ont protesté spontanément et sans violence contre l’embarquement forcé de " sans-papiers " reconduits dans leur pays d’origine.

La police est alors intervenue. 6 personnes ont été interpellées et 3 sont toujours en garde à vue, parmi lesquelles Patrick Herman, paysan en Aveyron, militant de la Confédération paysanne.

La Confédération paysanne dénonce la logique des pays riches qui pousse les populations du Sud, très souvent d’origine paysanne, à s’exiler pour survivre et soutient la lutte de toutes les victimes de cette mondialisation libérale. Elle appuie le combat des sans-papiers et de leurs organisations pour obtenir le droit à vivre et travailler décemment.

La Confédération paysanne salue le courage et l’action citoyenne de ces passagers qui ont spontanément manifesté leur solidarité envers les sans-papiers en s’élevant contre les pratiques brutales et humiliantes de la police française envers les immigrés.

La Confédération paysanne exige la libération immédiate des 3 personnes toujours en garde à vue. Elle condamne toutes poursuites judiciaires qui pourraient être intentées à leur encontre.

La Confédération paysanne s’insurge contre la propension des autorités françaises à réprimer systématiquement toute forme d’expression et de contestation contre les injustices subies par les plus pauvres et les plus démunis.

Contacts : Nicolas Duntze : 06 77 74 86 49
Jean-Emile Sanchez : 05 65 61 64 59 ou 06 70 57 68 26